Métalangage de description

1/ Dans le cadre du projet ASA-SHS, le métalangage de description (de corpus audiovisuels) est défini comme un ensemble structuré de modèles de description utilisés sous forme de formulaires interactifs* dans l’Atelier de Description* ASA par l’analyste lors de son travail sur un corpus audiovisuel, un texte audiovisuel pris isolément ou encore tel ou tel passage (segment) spécifique d’un text audiovisuel.

2/ La théorie sémiotique du texte audiovisuel sert de cadre de référence à l’élaboration d’un métalangage de description* ASA. Ainsi, conformément à ce cadre théorique, le métalangage de description* distingue plusieurs types fonctionnels de modèles de description dont notamment :

(i) une classe de modèles de description réservée à la production de la méta-description elle-même (explicitation du contenu, des objectifs, des auteurs, du public visé, etc. d’une analyse concrète) ;

(ii) une classe de modèles de description réservée à l’explicitation des données paratextuelles des objets audiovisuels soumis à l’analyse intitulé de l’objet, auteur(s), genre, langue, propriété intellectuelle, etc. ;

(iii) une classe importante de modèles consacrée à l’analyse du contenu lui-même véhiculé par un corpus audiovisuel ;

(iv) une classe de modèle consacrée plus particulièrement à la mise en scène audiovisuelle du contenu véhiculé par un corpus audiovisuel (modèles servant à l’analyse des plans visuels et acoustique) ;

(v) une classe de modèles réservée à l’adaptation contextuelle et linguistique d’un corpus audiovisuel.

Le métalangage de description ASA est, en d’autres termes, une ontologie générique, appelée ontologie du domaine ASA.

3/ Dans le cadre du projet ASA-SHS et de ses différents champs d’expérimentation, ont été élaborés des métalangages de description pour six domaines de connaissances/d’expertises correspondant aux principaux ateliers d’expérimentation du projet : Programme ARC*, Programme ADA, Programme ADA, PCIA, PACA et AAR/FMSH.

Ces six domaines ont en commun tous les modèles de description appartenant au type (i), au type (ii), au type (iv) et au type (v). Seul les modèles de description de type (iii) varient systématiquement entre les trois ateliers ARC, ADA et ALIA – chacun de ces ateliers possèdent donc ses propres modèles de description du contenu audiovisuel adapté à leur domaine de connaissances/d’expertise.

En revanche, les ateliers PCIA et PACA réutilisent un sous-ensemble de modèles de description de type (iii) consacrés à l’analyse du contenu audiovisuel du domaine d’expertise de l’atelier ARC tout en les adaptant aux spécificités référentielles de leurs domaines respectifs.

Enfin, l’atelier FMSH-AAR possédant un domaine d’expertise en quelque sorte « transversal » à ceux des autres ateliers, emprunte à chacun de ces domaines le ou les modèles dont il a « besoin » pour traiter ses propres corpus audiovisuels.

Ces métalangages constituent ce qu’on appelle des ontologies de domaine  formées à partir d’une ontologie générique qui est l’ontologie ASA.

Cf. Introduction aux archives audiovisuelles – Londres-Paris, Hermès Sciences Publishing, 2011 (traduction en anglais – Introduction to Digital Audiovisual Archives, Londres-New York, ISTE John Wiley and Sons, 2011).


Une réflexion au sujet de « Métalangage de description »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *