Archives par mot-clé : Digital Humanities

« Analyse des contenus audiovisuels : métalangage et modèles de description »

Est paru

« Analyse des contenus audiovisuels : métalangage et modèles de description » de Peter STOCKINGER aux éditions Hermès Science Publications dans la collection traitement de l’information.

Résumé

L’enjeu majeur pour les bibliothèques et archives numériques d’aujourd’hui est de permettre à tout usager une appropriation active de leurs fonds textuels et plus particulièrement audiovisuels. L’appropriation active implique l’adaptation des données audiovisuelles aux besoins et intérêts spécifiques d’un utilisateur ou d’un groupe d’utilisateurs. Analyse des contenus audiovisuels propose une étude du métalangage de description. Cet ensemble de modèles fonctionnels est un outil sémantique nécessaire à l’analyse concrète et personnelle d’un corpus de textes audiovisuels documentant l’univers du discours d’une archive audiovisuelle.

Cet ouvrage dresse en premier lieu le cadre théorique et méthodologique de référence qui est celui de la sémiotique du texte audiovisuel. Les deux parties suivantes développent d’une manière détaillée et concrète, le travail de l’analyste d’un corpus audiovisuel à l’aide d’un métalangage de description. Enfin, les différents éléments métalinguistiques qui le composent sont analysés.

 Commandez le livre

Sommaire

Avant-propos.

LE CONTEXTE PRATIQUE, TECHNIQUE ET THÉORIQUE.

Chapitre 1. L’analyse d’une ressource audiovisuelle.
Chapitre 2. Le studio Atelier de sémiotique audiovisuelle : une brève présentation.
Chapitre 3. Un exemple concret d’un modèle de description du contenu audiovisuel.
Chapitre 4. Modèle de description et travail d’analyse.

TÂCHES D’ANALYSE D’UN CORPUS AUDIOVISUEL.

Chapitre 5. La tâche d’analyse « description de l’objet de connaissance ».
Chapitre 6. La tâche d’analyse « contextualisation du domaine de connaissances ».
Chapitre 7. La tâche d’analyse de la mise en discours d’un sujet.

PROCÉDURES DE DESCRIPTION.

Chapitre 8. Définition du domaine de connaissances et configuration de la structure topique.
Chapitre 9. La procédure de la description libre d’un corpus audiovisuel.
Chapitre 10. La procédure de la description contrôlée d’un corpus audiovisuel.

LE SYSTÈME DES RESSOURCES MÉTALINGUISTIQUES ASA.

Chapitre 11. Une vue d’ensemble des ressources métalinguistiques ASA.
Chapitre 12. Le méta-lexique représentant l’univers du discours ASA.
Chapitre 13. Présentation plus détaillée du vocabulaire conceptuel [Objet d’analyse].
Chapitre 14. Le méta-lexique des activités d’analyse de l’objet textuel.
Chapitre 15. Le thesaurus ASA.
Chapitre 16. Les briques configurationnelles des modèles de description.

Conclusion et perspectives.

Glossaire des termes spécialisés.

Glossaire des acronymes.

Bibliographie.

Index.

——-
Cet ouvrage est paru en anglais sous le titre « Audiovisual Archives, Digital Text and Discourse Analysis » aux éditions ISTE WILEY (may 2012)
——-

« Audiovisual Archives: Digital Text and Discourse Analysis »

Est paru, en version anglaise, le troisième ouvrage lié au projet ASA-SHS intitulé « Audiovisual Archives: Digital Text and Discourse Analysis » de Peter Stockinger qui concerne plus spécifiquement l’analyse de l’univers du discours des archives audiovisuelles.

 

« Audiovisual Archives: Digital Text and Discourse Analysis » 

Today, audiovisual archives and libraries have become very popular especially in the field of collecting, preserving and transmitting cultural heritage. However, the data in these archives or libraries – videos, images, soundtracks, etc. – constitute as such only potential cognitive resources for a given public (or “target community”). One of the most crucial issues of digital audiovisual libraries is indeed to enable users to actively appropriate audiovisual resources for their own concern (in research, education or any other professional or non-professional context). This means, an adaptation of the audiovisual data to the specific needs of a user or user group can be represented by small and closed « communities » as well as by networks of open communities around the globe.
« Active appropriation » is, basically speaking, the use of existing digital audiovisual resources by users or user communities according to their expectations, needs, interests or desires. This process presupposes: 1) the definition and development of models or « scenarios » of cognitive processing of videos by the user; 2) the availability of tools necessary for defining, developing, reusing and sharing meta-linguistic resources such as thesauruses, ontologies or description models by users or user communities.
Both aspects are central to the so-called semiotic turn in dealing with digital (audiovisual) texts, corpora of texts or again entire (audiovisual) archives and libraries. They demonstrate practically and theoretically the well-known “from data to metadata” or “from (simple) information to (relevant) knowledge” problem, which obviously directly influences the effective use, social impact and relevancy, and therefore also the future, of digital knowledge archives. This book offers a systematic, comprehensive approach to these questions from a theoretical as well as practical point of view.

>> More info and Order 

CONTENTS

Part 1. The Practical, Technical and Theoretical Context

1. Analysis of an Audiovisual Resource.
2. The Audiovisual Semiotic Workshop (ASW) Studio – A Brief Presentation.
3. A Concrete Example of a Model for Describing Audiovisual Content.
4. Model of Description and Task of Analysis.

Part 2. Tasks in Analyzing an Audiovisual Corpus

5. The Analytical Task of “Describing the Knowledge Object”.
6. The Analytical Task of “Contextualizing the Domain of Knowledge”.
7. The Analytical Task of “Analyzing the Discourse Production around a Subject”.

Part 3. Procedures of Description

8. Definition of the Domain of Knowledge and Configuration of the Topical Structure.
9. The Procedure of Free Description of an Audiovisual Corpus.
10. The Procedure of Controlled Description of an Audiovisual Corpus.

Part 4. The ASW System of Metalinguistic Resources

11. An Overview of the ASW Metalinguistic Resources.
12. The Meta-lexicon Representing the ASW Universe of Discourse.

 

La curation des contenus scientifiques sur l’ARC (1) – Scoop it

La curation de contenus sur l’Atelier Rencontre des Cultures

Scoop it, un outil de curation pour l'Atelier Rencontre des Cultures

Comment assurer et proposer une veille d’information sectorielle ? Comment regrouper thématiquement des informations diffusées sur internet ? Comment commenter ces informations, les partager,les réadapter, etc. ?

               En utilisant un outil de curation

Appelé également agrégation de contenu, c’est un outil simple qui permet de trouver des contenus sur internet, de les agréger, de les éditer, de les regrouper, de les commenter si besoin est, de les présenter et de les partager au sein d’une page internet (sites ou blogs) visible par tous.

La curation, un nouveau mot arrivé fin 2010 dans le paysage d’internet qui a déjà été adoptée ou déclamée mais qui, d’une façon générale, ne laisse pas indifférent. Le curator ou curateur est le nom de celui qui fait de la curation, celui qui compile, valide et commente. Un nouveau métier du web, si l’on en croit les multiples articles qui n’arrêtent pas de fleurir au sein des sites spécialisés sur les produits du numérique.

Il était, dès lors, pour nous impossible de rester indifférent à ce phénomène.

Ainsi, depuis la mise en service du produit Scoop it – outil de curation – l’Atelier Rencontre des Cultures propose sur son site un lien vers son Scoop it « ASA-SHS – Rencontre des Cultures »  permettant un accès direct aux informations sélectionnées par notre curateur en fonction de la problématique générale du projet ASA-SHS ainsi qu’à la thématique spécifique traitée sur le site atelier ARC, à savoir les relations interculturelles.

 Adresse directe : http://www.scoop.it/t/asa-shs-rencontre-des-cultures

Quelles sont les avantages d’un tel outil pour notre projet ?

1/ Mettre en place et gérer sa propre veille d’informations sectorisés en utilisant un outil simple, gratuit, efficace et qui donne le grand avantage de pouvoir contextualiser les informations retenues et diffusées;

2/ Partager l’information et donc la diffuser sur internet mais également au sein du réseau « scoop it » et, par extension, de tout un réseau ouvert de « curateurs » travaillant dans le même domaine ou dans un domaine approchant;

3/Créer des liens en fidélisant les internautes grâce au système de suivi mis en place par scoop it.

Globalement, on le voit bien dans ces objectifs, les avantages sont multiples :  il s’agit d’exercer une veille, d’analyser cette dernière en se positionnant en tant qu’expert du domaine, de la diffuser en la contextualisant au mieux si possible, et de fédérer autour d’elle des commentaires et des suivis qui viendront enrichir la réflexion. Il nous a donc paru naturel de l’exploiter en tant que complément au processus de communication et de diffusion du projet.

à suivre…

En savoir plus sur Scoop it ?

Pas de grand discours, retrouvez en ligne l’interview de Marc Rougier, le créateur de Scoop it qui vous expliquera, mieux que nous ses motivations.

 

 

 

 

Le Studio ASA ou « Comment s’approprier un “texte” audiovisuel ? »

L’Atelier de segmentation et l’Atelier de description du Studio ASA : Aperçu de quelques procédures et étapes pour la constitution d’un dossier audiovisuel thématique sur les Mille et une nuits

  • Choix des documents  

La sélection des documents s’opère parmi le fonds audiovisuel des AAR (Archives Audiovisuelles de la Recherche) dans le domaine des sciences et études littéraires, selon :

–         la thématique littéraire choisie ;

–         les caractéristiques techniques du document audiovisuel initial ;

–         le genre du document audiovisuel (entretien, conférence, reportage, spectacle, etc.) ;

–         la spécificité sémiotique propre à chaque document audiovisuel (sémiotique du contenu du discours oral, sémiotique visuelle et acoustique).

Trois documents s’avèrent intéressants pour notre dossier : un entretien, une conférence, une adaptation contemporaine d’un conte des Mille et une nuits ; diversité des genres de documents, du contenu.

–         Un entretien sur la littérature arabe classique – du professeur Joseph Sadan (Université de Tel-Aviv) apporte des éléments scientifiques généraux contextualisant historiquement, géographiquement l’apparition puis l’évolution du corpus des Mille et une nuits ;

–         Une conférence sur les Mille et une nuits – d’Aboubakr Chraïbi (spécialiste de littérature arabe, INaLCO) – aborde le sujet sous un aspect particulier, la thématique de l’érotisme à travers différentes traductions du texte ;

–         Une création contemporaine – réalisée par Bruno de Lasalle – donne un exemple contemporain de représentation spectaculaire musicale d’un conte des Mille et une nuits. Il sert à la fois de prétexte à mettre en exergue la structure d’un conte des Mille et une nuits, une structure par enchâssement, et apporte une dimension artistique, musicale, interprétation contemporaine intéressante du point de vue de la sémiotique visuelle et sonore.

  • La Méta-description : le choix éditorial

A l’issue de l’observation des documents, il apparaît que ces trois textes audiovisuels peuvent constituer ensemble un dossier thématique : l’entretien va constituer l’axe central autour duquel les deux autres vont s’articuler, la conférence en tant que focalisation thématique et le spectacle en tant qu’exemplification. Le contexte d’usage et le destinataire du dossier thématique sont spécifiés dans la méta-description.

  • l’Atelier de segmentation du studio ASA : Préparation des documents, contraintes techniques 

Chaque document comporte des caractéristiques techniques voire des contraintes techniques de départ telles qu’essentiellement le chapitrage ou l’absence de chapitrage de la vidéo. Il est parfois nécessaire, pour accéder aux séquences audiovisuelles traitant de la thématique recherchée, de les extraire « virtuellement » à l’aide de l’Atelier de segmentation. C’est l’une des étapes de transformation de la donnée numérique en ressource cognitive.

Fig.1 : La  vidéo-source originale, segmentée

Fig.1 : La  vidéo-source originale, segmentée

Fig.2 : Extraction des  segments relatifs à la thématique des Mille et une nuits dans l’Atelier de segmentation

Fig.2 Extraction des  segments relatifs à la thématique des Mille et une nuits dans l’Atelier de segmentation

Ces deux figures montrent le traitement d’une vidéo depuis son état initial – la vidéo source chapitrée (Fig.1) – puis le résultat de l’extraction des segments (Fig.2), portant sur la thématique choisie, dans l’Atelier de segmentation.

  • L’Atelier de description : description /indexation des documents, contextualisation des termes, focus sur le plan thématique

Le cadre de l’indexation est fourni par le vocabulaire utilisé par le chercheur, l’univers du discours, de la même façon que l’on procède en abordant un texte écrit. La méthode consiste à reprendre systématiquement dans le plan thématique les propositions du discours qui vont contextualiser le mieux possible le corpus littéraire – en relevant des termes, des expressions, des concepts prononcés par le chercheur. Autrement dit de répondre aux questions correspondant au schéma classique dit des 5 W – Who, What, Where, When, Why – Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? (voir Harold Dwight Lasswell (1902-1978), spécialiste américain de la communication de masse, dans sa définition de la communication).

Par ailleurs, les indications historiques, géographiques, socioculturelles données dans l’entretien de Joseph Sadan peuvent être utilisées pour contextualiser chaque terme, expression, concept dans la description/indexation des segments sélectionnés pour la thématique des Mille et une nuits. Chacun est indexé dans un formulaire d’indexation selon des modèles (ressources métalinguistiques) et des scénarios d’analyse (Métalangage de description) de l’Atelier de description.

– On procède de même pour la conférence, sachant que le champ lexical y est plus spécialisé et localisé dans l’espace et dans le temps du fait même de l’orientation thématique spécifique développée dans la conférence.

– L’adaptation théâtrale présente un intérêt sémiotique supplémentaire – sonore et visuel – par rapport à l’entretien et à la conférence, que l’on peut décrire grâce aux schémas d’indexation relatifs aux plans visuels et sonores : description du type de musique – instrumentale, vocale -, des instruments, expressivité du son ; rapport entre récit, rythme du récit et accompagnement musical.

Par ailleurs, il est possible, par exemple, d’indexer chaque mot, chaque expression dans la langue d’origine, telle que le montre la figure 3, ci-dessous :

Fig.3 Exemple d’indexation du titre Mille contes en français et dans la langue d’origine, l’arabe

 Fig.3 Exemple d’indexation du titre Mille contes en français et dans la langue d’origine, l’arabe

L’avantage de cette indexation systématique et extrêmement précise – grâce aux multiples schémas de description propres au domaine littéraire, à la contextualisation des termes, à leur indexation possible en plusieurs langues – est de permettre ensuite à l’internaute d’accéder directement aux passages vidéo correspondant exactement à l’objet de sa recherche…

Cf. CHEMOUNY, M. « L’analyse d’un corpus audiovisuel sur les Mille et une nuits », in STOCKINGER P. (sous la direction de), Nouveaux usages des archives audiovisuelles numériques, Hermès, à paraître en octobre 2011.

Programme du colloque ASA : « Les archives audiovisuelles – nouveaux usages, nouveaux enjeux pour la recherche et l’éducation »

Les archives audiovisuelles – nouveaux usages, nouveaux enjeux pour la recherche et l’éducation

Colloque
ANR ASA-SHS
(ANR-08-BLAN-0102-01)

L’Atelier de Sémiotique Audiovisuelle

Les archives audiovisuelles – nouveaux usages, nouveaux enjeux pour la recherche et l’éducation

Colloque organisé par :
Equipe Sémiotique Cognitive et
Nouveaux Médias (ESCoM) de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH)

Coordinatrices du colloque :
Muriel Chemouny (FMSH) – contact : chemouny@msh-paris.fr
Elisabeth de Pablo (FMSH) – contact : depablo@msh-paris.fr

Lieu : FMSH – Fondation Maison des Sciences de l’Homme,
190, avenue de France 75013 Paris

Dates : 5 et 6 décembre 2011 (6eétage, salles 640-641)

—————————

Comment constituer, utiliser, adapter, valoriser, diffuser des archives audiovisuelles ?

Ce colloque répondra à ces questions intéressant des domaines aussi divers que la recherche, l’enseignement, les médias scientifiques, la formation professionnelle, etc., à travers la présentation du projet ASA-SHS ou Atelier de sémiotique audiovisuelle en sciences humaines et sociales, projet de description/indexation et publication de documents audiovisuels.

Ce projet est soutenu par l’ANR. Les communications seront axées sur les aspects théoriques de la sémiotique audiovisuelle, l’environnement de travail dans le projet ASA, et les applications pratiques à travers des sites portails thématiques.

Deux ouvrages collectifs viennent de paraître – en français chez Hermès Science Publications/Lavoisier – sous la direction de Peter Stockinger : « Les archives audiovisuelles : description, indexation et publication » et « Nouveaux usages des archives audiovisuelles numériques» (Collection Traité des Sciences et Techniques de l’Information).

Ces deux ouvrages paraitront en fin d’année en anglais aux éditions ISTE-Wiley.

—————————

Lundi 5 décembre 2011 

Matin  (10h00 – 13h00) : Les Archives Audiovisuelles de la Recherche 

Modérateur : Richard Pottier  (Université René Descartes – Paris V)
Participants : Muriel Chemouny (FMSH-ESCoM),  Elisabeth de Pablo (FMSH-ESCoM), Isabelle Prieto (CNRS), Fabrice Papy (Université de Nancy II), Peter Stockinger (INaLCO, FMSH).

10h00 à 11h15

Ouverture du colloque (Michel  Wieviorka, administrateur de la FMSH)
Accueil et mise en contexte (Peter Stockinger, INaLCO-CFI et FMSH-ESCoM)

Le programme des AAR  (Archives Audiovisuelles de la Recherche) : contenu, missions et aperçu historique (Elisabeth de Pablo ; FMSH-ESCoM)

Des exemples concrets de publication sur les AAR : procédures et intérêts (Muriel Chemouny, FMSH-ESCoM)

L’environnement technique et de travail des AAR : évolutions et enjeux (Francis Lemaitre, FMSH-ESCoM)

Pause

11h35 à 13h00

L’intérêt des AAR pour la préservation et la diffusion d’un patrimoine scientifique : le cas des Journées Sabéennes  (Isabelle Prieto, CNRS)

Les bibliothèques numériques et la recherche (Fabrice Papy, Université de Nancy II)

Le projet ASA-SHS : cadre, périmètre, et enjeux (Peter Stockinger, INaLCO-FMSH)

 

Après-midi  (14h30 – 18h00) : Travailler avec des corpus audiovisuels

Modérateur : Barbara Glowczewski (CNRS – LAS -EHESS)
Participants : Muriel Chemouny (FMSH-ESCoM), Jirasri Deslis (FMSH-ESCoM),  Richard Guérinet (FMSH-ESCoM), Steffen Lalande (INA), Abdelkrim Beloued (INA), Francis Lemaître (FMSH-ESCoM), Elisabeth de Pablo (FMSH-ESCoM)

14h30 à 16h00

Constitution et exploitation de patrimoines audiovisuels numériques : étapes, activités et corpus (Peter Stockinger, INaLCO)

Le Studio ASA pour segmenter, décrire et publier des corpus audiovisuels – présentation générale (Elisabeth de Pablo, FMSH-ESCoM)

Exemples concrets d’analyse de corpus audiovisuels à l’aide du Studio ASA : le corpus « Mille et une nuits » (Muriel Chemouny, FMSH-ESCoM)

Exemples concrets d’analyse de corpus audiovisuels à l’aide du Studio ASA : « From Different Horizons of Rockshelter : analyse visuelle et acoustique » (Jirasri Deslis, FMSH-ESCoM)

Pause

16h20 à 18h00

L’environnement technique ASA (Francis Lemaitre, Richard Guérinet, FMSH-ESCoM)

Le Studio Saphir pour segmenter et décrire des documents audiovisuels, visuels et textuels (Steffen Lalande et Abdelkrim Beloued, INA – Institut national de l’audiovisuel)

 

Mardi 6 décembre 2011

Matin (9h30-13h00) : Publier, diffuser et conserver des corpus audiovisuels

Modérateur : Mônica Schpun (CRBC – EHESS)

Participants : Alain Carou (BnF), Jirasri Deslis (FMSH-ESCoM),  Richard Guérinet (FMSH-ESCoM), Valérie
Legrand-Galarza (INaLCO-CERLOM, FMSH-ESCoM), Francis Lemaître (FMSH-ESCoM), Aygün Eyyubova (FMSH-ESCoM), Corinne Cassé (MMSH)

9h30 à 11h15

Présentation des portails thématiques ASA : leurs interfaces, les différents types d’accès aux ressources, et leurs technologies de développement (Jirasr Deslis et Richard Guérinet, FMSH-ESCoM)

Les nouveaux usages des ressources audiovisuelles : partage et diffusion sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, YouTUbe, DailyMotion, Netvibes, Scoop.it, etc.  (Jirasri Deslis, FMSH-ESCoM)

Le dépôt légal des ressources audiovisuelles : le cas des AAR (Alain Carou, conservateur, département de l’audiovisuel, BnF ; Francis Lemaitre, FMSH-ESCoM)

Pause

11h35 à 13h00

Les archives audiovisuelles et la recherche en anthropologie : l’exemple du portail PCIA – Patrimoine Culturel Immatériel Andin (Valérie Legrand-Galarza, INaLCO-CERLOM, FMSH-ESCoM)

Les archives sonores : la Phonothèque de la MMSH d’Aix en Provence (Corinne Cassé, MMSH – Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme)

Un portail audiovisuel pour l’enseignement et la recherche : l’exemple du Portail Audiovisuel de la Culture Azerbaïdjanaise (Aygün Eyyubova, FMSH-ESCoM)

 

Après-midi (14h30 – 17h30) : Usages pédagogiques de corpus audiovisuels

Modératrice : Florence Descamps (EPHE)

Participants : Laurent Gervereau (Institut des images), Elisabeth de Pablo (FMSH-ESCoM), Monique Legrand (Académie de Versailles, Education Nationale), Monica Forchino (MAEE et Sciences Po), Isabelle Sylvestre (ESCoM-FMSH, centre Edgar Morin-EHESS)

14h30 à 16h00

Les archives audiovisuelles dans l’enseignement : le cas de l’usage de vidéos dans l’enseignement en
communication interculturelle à l’INaLCO (Elisabeth de Pablo, FMSH-ESCoM)

Rôle de l’analyse sémiotique dans le cadre de l’éducation à l’image : le programme Décryptimages (Laurent Gervereau, Institut des images)

Le numérique et les nouveaux défis de l’enseignement (Monique Legrand, Académie de Versailles, Education Nationale)

Pause 

16h20 à 17h30

Diversité culturelle latino-américaine : une approche interculturelle en classe de langue – Usage du portail AmSud (Mediateca Latinoamericana) dans l’enseignement en langue étrangère (Monica Forchino, MAEE et Sciences Po)

Processus de réalisation et d’indexation collaboratives et  échanges entre savoirs populaires et scientifiques (Isabelle Sylvestre, ESCoM-FMSH, centre Edgar Morin-EHESS)

Conclusion (Peter Stockinger, INALCO – FMSH)

 

18h00 : Cocktail de clôture